facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » DESTINATION PENDJARI » Faune » Faune & territoires » BIOMASSES ET TERRITOIRES

BIOMASSES ET TERRITOIRES

agrandir

Avant tout le lecteur doit retenir que le parc national de la Pendjari n’est pas un jardin zoologique où chaque espèce animale peut être observée dans un enclos bien précis.
Dans le parc, les animaux sont en densité faible, naturelle, et le visiteur peut parfois rouler plusieurs heures avant de voir de grands mammifères.

La biomasse établit le rapport du poids proprement dit des mammifères à la surface qu’ils occupent. Il faut savoir que la densité de grands herbivores est, dans la Pendjari, inférieure à celle que l’on connaît dans la grande savane de l’Est africain.

L’interaction animaux-végétation est bien sûr importante, et varie selon leur densité et notamment celle des herbivores.

Il est établi que les biomasses observées sont incontestablement plus basses dans la Pendjari que dans les parcs de l’est africain.


Dans la même rubrique

  DES ESPACES PROTEGES

  BIOMASSES ET TERRITOIRES

English version
Partenaires

TripAdvisor
Ecrivez un avis sur votre visite du Parc Pendjari